Daniel et Chon

Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque. A te regarder, ils s'habitueront (René Char)

Des lutins et des maringouins

Poster un commentaire

Il y a vingt ans, le feu Festival du Conte de Dinan faisait découvrir un petit jeune blondinet à lunettes venu du Québec, Fred Pellerin. Depuis, il est devenu une star des deux côtés de l’Atlantique en racontant ses « Parlures de Saint Elie de Caxton ».

Saint-Elie de Caxton, ça existe vraiment  et c’est d’ailleurs le slogan décliné sur les T shirts en vente dans le village.

En prenant le chemin des écoliers pour rejoindre Québec nous l’avons découvert un peu par hasard du côté du parc national de la Mauricie, niché dans les bois de feuillus et de sapins.

Ici Fred Pellerin est prophète en son pays et l’office du tourisme local propose une visite guidée du village illustrée par des extraits de spectacle du facétieux conteur.

En se promenant ainsi à vélo le long des quelques rues du village, On découvre les évocations de Toussaint Brodeur et son magasin général qui vendait de la bière sous le manteau au curé, du géant Ésimésac Gélinas, de la Stroop, l’étrangère à la gâchette facile, de Belle Lurette la fille du forgeron, et bien sûr de sa grand mère « pré-historique », celle qui connaissait les histoires avant qu’elles existent !

(Pardon Réjean S., on n’a pas résisté.)

Il n’est donc pas rare de rencontrer deux touristes  appuyés à leur vélo, l’oreille collée à leur audio guide, et hilares devant telle ou telle maison !

Il ne faut pas non plus oublier de mentionner qu’à l’entrée de Saint-Elie un passage « piétons »  été aménagé pour permettre la traversée de lutins !

Le quartier général de Fred  est le garage culturel où un petit musée lui est consacré.

Mais aller à Saint-Elie, ça se mérite. Nous sommes arrivés en soirée au camping parmi les arbres. Il pleuvait et lorsque Chon est sortie pour diriger les manoeuvres pour garer « la » van (bizarrement le mot est féminin en québécois), elle s’est lancée dans un chorégraphie évoquant la girouette, l’éolienne ou la déesse Shiva ! des milliers de maringouins -les moustiques locaux- en voulaient à sa tendre peau ! Difficile pour le chauffeur de savoir s’il devait aller plutôt vers la droite ou vers la gauche !

On nous avait prévenus, mais il faut dire que les « bibites » sont à la hauteur de leur réputation. Nous avons passé notre première soirée sylvestre calfeutrés dans le camping car, à nous battre contre ceux qui avaient réussi à entrer ! Maudits maringouins. Aller pisser sous les arbres c’est ramener quelques souvenirs mal placés (n’est-ce pas Daniel ?) .

Entre Montréal et Québec, la région de la Mauricie a donc été notre premier contact cuisant avec la forêt québécoise. Mais le soleil revenu, tout est rentré dans l’ordre.

La région doit son nom à la très belle et très large rivière la Saint-Maurice. Ce fut la dernière rivière utilisée pour flotter le bois jusqu’aux usines en aval. Le musée des bûcherons à Saint Jean des Piles rend hommage à ces forçats de la forêt qui partaient en hiver dans les camps abattre les billes de bois qu’ils faisaient ensuite « draver » sur les rivières l’été.

Et c’est au bord de la rivière que nous avons sacrifié à une tradition québécoise et danieletchonesque, le barbecue. Le premier et sûrement pas le dernier.

Au musée du bûcheron, il y avait des chemises à carreaux (comme de bien entendu) à vendre, mais c’est plutôt un T shirt « vive le Québec libre » qui a attiré notre attention :

mais c’est le recto qui valait le déplacement !

Mais ceci est une autre histoire.

Quant à la bière du jour, on vous propose la Brett pas Brett, bière de cachette, brassée en Abitibi, en haut, là-bas, au pays des… maringouins..

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.