Daniel et Chon

Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque. A te regarder, ils s'habitueront (René Char)


Poster un commentaire

Slovaquie limousine

Nos premières impressions de Slovaquie sont rafraichissantes. 25° à l’ombre et un paysage de forêts, de collines, de montagnes. Cela fait du bien après la chaleur de la plaine hongroise. Notre première étape sera pour Banska Stiavnica, une charmante petite ville baroque avec son château et pour le bonheur de Chon : le petit musée de miniatures en bois. la ville est très jolie, mais on en a sans doute trop vu depuis 5 mois pour s’émouvoir vraiment de cette ville classée à l’UNESCO.

Our first impressions of Slovakia are refreshing. 25 degrees in the shade and a landscape of forests, hills, mountains. It feels good after the heat of the Hungarian plain. Our first step was to Banska Stiavnica, a charming baroque town with its massive castle. And last but not least the wooden miniatures museum. The city is very pretty , but we have probably seen too much for 5 months to really be moved by this cit y, even if it is classified by UNESCO.

s16 s17

s18

s19

Le lendemain, une journée de pluie diluvienne, mais le long de la route, le paysage est splendide. Les parcs nationaux de l’est du pays se succèdent jusqu’à l’Ukraine.

The next day it was raining cats and dogs, but along the road, the scenery was beautiful . The national parks of the east follow one another up to the Ukrainian border.s3

Le plus haut est celui des Hautes Tatras, le « plus petit massif de haute montagne d’Europe » (30km de long).

The highest of them is the High Tatras, the « smallest high mountain range in Europe » (30 km long).slovaquie-hauts-tatras

Comme il est censé être envahi l’été, nous avons opté pour celui du « Paradis slovaque » (c’est son nom). Notre vieux Routard de 2010 le recommande pour sa tranquillité. Au passage, petit détour sympa par le village de Vlkolinec et ses maisons en bois, lui aussi classé UNESCO, même si la pluie nous a empêchés d’en profiter vraiment.

As it is supposed to be overcrowded in  summer, we opted for one of the  » Slovak Paradise  » (that’s its name). Our old  2010 Routard recommended it for its tranquility. On the way,we took a nice little detour through the village of Vlkolinec and its wooden houses , also classified by UNESCO, although the rain prevented us to really enjoy it.s15.JPG

S5 s4

s6   s7

Nous arrivons au « Paradis » dans un très grand camping de 600 places bien rempli. Le camping est une usine à touristes, avec barrière pour les voitures, badge et tourniquet comme dans le métro pour les piétions qui doivent en plus porter un bracelet de papier. C’est pas vraiment notre truc. A quand le bracelet électronique ?

We eventually reached the  » paradise  » in a very large campsite with 600 pitches full. This campsite is a tourist factory , with automatic gate for cars, badges and turnstile like in the subway for the pedestrians who must also wear a paper wristband. It’s not really our thing. Will the electronic bracelet be the next step ?s8

Nous sommes partis de bon matin le lendemain pour la randonnée dans la gorge de Sucha Bela . Très belle balade pendant une heure au fond de la gorge, aidé par des passerelles en bois pour passer au dessus du ruisseau.

We left early the next day for a hike in the Sucha Bela Gorge. Very nice walk during one hour in the bottom of the gorge. It is equipped with wooden gangways to cross over the brook.s9

L’objectif était les cascades au bout du chemin. On peut remonter celles-ci par des échelles de bois à flanc de falaise. Super ! Mais il y a tellement de monde qu’on ne les verra pas, car pour les atteindre, c’est l’embouteillage et sans doute au moins une heure d’attente. On pense au cirque de Gavarnie en août. Sauf que le goulot d’étranglement rend les choses pires. Décidemment visiter des sites au mois d’août est une vraie galère.

The goal was to reach the waterfalls up the path. Ladders would take to us up the cliff over the falls. But there were so many people. We turned back without seeing them because of the traffic jam and probably at least one hour to wait. One thinks of Gavarnie in summer. Except that the bottleneck makes things even worse. Definitely visiting sites in August can be a real hassle.s10

On a craqué et on s’est échappés. On avait rencontré en Bulgarie un couple anglo-slovaque qui nous avait vanté le tout dernier parc national à l’est, comme un endroit sauvage. Et donc direction le parc national Poloniny. En route, le très grand château fort de Strecno, là aussi envahi par les touristes, d’autant plus que le premier dimanche de chaque mois, tous les monuments historiques de Slovaquie sont gratuits.

So we escaped from the  crowd. We had met in Bulgaria a British- Slovakian couple who had praised us the most eastern national park as a wild place. And therefore we headed towards Poloniny National Park. En route, we stopped at Strecno castle, also overrun with tourists, even more so because the first sunday of each month, all the historical monuments in Slovakia are free.s11.JPG

s12 s13

On  a finalement trouvé ce qu’on cherchait tout au bout de la Slovaquie : des forêts superbes, presque personne et un camping  tranquille dans un grand bois de bouleaux (Snina N48.97384 E22.18919 10€).  On a du mal à trouver de l’info sur les sentiers du Parc mais peu importe : on va y passer quelques jours loin de la foule, les doigts de pied en éventail. On laissera passer le 15 août avant de rejoindre Cracovie.  10 millions de visiteurs s’y pressent chaque année et on espère qu’après cette date la foule sera (un peu) moindre.

We finally found what we were looking for at the far end of  Slovakia : beautiful forests,  no crowd and a quiet camping in a large birch wood (Snina N48.97384 E22.18919 € 10). It’s hard to find info on the trails of the Park but no matter : we will spend a few days here away from the crowd. We shall wait till after August 15 before going to Krakow. 10 million visitors flock there each year and we hope that after that time the crowd will be (slightly ) less compact.s14

Ce matin, on va aux champignons. On se croirait presque en Limousin sur le plateau de Millevaches.

This morning we go around for mushrooms. One could almost feel being in Limousin on the « plateau de Millevaches » !