Daniel et Chon

Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque. A te regarder, ils s'habitueront (René Char)

Balade à Montréal

Poster un commentaire

Nos amis québécois habitent près du carrefour de la 43ème avenue et de la rue Bellechasse. Quelle meilleure illustration de Montréal ! Tout à la fois américaine et française.

Les quartiers ont des plans quadrillés, les rues et avenues sont larges et plantées d’arbres, avec des petites pelouses sans clôture devant les maisons, souvent en bois ou en briques. On pourrait se croire dans une banlieue américaine.

Mais très vite, l’âme québécoise se révèle. Les enseignes, publicités, noms des produits sont tous en français. Ici pas de KFC mais des PFK (pour poulets frits du Kentucky), pas de show rooms mais des salles de montre, pas de Toy story mais des Histoires de jouet, pas de Rocking chairs mais des Chaises berçantes ! On a « du fun » à se promener sur la rue Saint-Catherine ! Pour nous il y a un vrai plaisir à se balader dans cet environnement francophone, où on aborde les passants pour demander son chemin sans crainte de ne pas comprendre la réponse. Le parler québécois est un merveille. Ce n’est pas une question d’accent, mais plutôt une bonhommie, une gentillesse simple et tranquille qui transparaissent dans les échanges. Ces gens sont décontractés, ont le sourire facile et cela fait du bien.

Mont Royal à l’automne. Par Guilhem Vellut CC BY 2.0,

Montréal est dominée en son centre par le Mont Royal. Cette grande colline boisée est le paradis des promeneurs et des touristes. Les belvédères permettent d’appréhender la cité dans toutes les directions. En regardant vers le sud et le fleuve depuis le sommet, sur un immeuble, un magnifique portrait de Léonard Cohen. Saurez-vous le retrouver ?

Depuis le Mont Royal, nous avons descendu le Boulevard Saint-Laurent en direction du Vieux-Montréal. Passant par le quartier portugais, puis le quartier juif -excellent sandwich de viande fumée chez Schwarts-. On y découvre, au hasard des ruelles adjacentes, les murales qui sont un des charmes de la ville.

Il y en a même au sol : Quand on vous dit que les québécois ne se prennent pas au sérieux…

Plaisir aussi de passer par les ruelles arborées où s’alignent les petites maisons cachées sous la verdure, avec leurs escaliers en façade typiques de la ville.


Le Vieux Montréal se résume à quelques rues bordées de maisons du XVIIIème siècle, face au port. Après notre longue descente depuis le Mont Royal, on doit avouer qu’on l’a un peu oublié.

Le port est assez décevant, le « front de mer » étant envahi par une sorte de Luna park avec attractions gonflables pour les enfants et galions en carton pâte.

Mais on se console vite avec une spécialité québécoise, les bières brassées dans les micro-brasseries.

Le choix est immense et on se promet de vous en présenter une à chaque billet : D’après l’étiquette au dos de la bouteille, Une Saison de tracteur « est censée combiner avec un charme certain le flair du nouveau Monde et la rusticité du vieux continent !  » Que demander de plus ?

A votre santé !

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.