Daniel et Chon

Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque. A te regarder, ils s'habitueront (René Char)

Ispahan : bleu, ocre, vert / ispahan : blue, ocher, green

2 Commentaires

« Ispahan, c’est exactement l’émerveillement qu’on nous en promettait. Elle vaut à elle seule le voyage ».

Il avait cent fois raison, Nicolas Bouvier (L’usage du monde), qui a traversé la ville en 1953.

Elevée au titre de capitale par le souverain Shah Abbas 1er le grand, au XVIIème siècle, c’est sans doute la plus belle ville d’Iran.

« Isfahan, it is exactly the wonder we were promised. It is worth the trip by itself . « 

He was a hundred times right, Nicolas Bouvier (The way of the world), who crossed the city in 1953.

Raised as the capital by the sovereign Shah Abbas the Great, in the seventeenth century, it is without a doubt the most beautiful city of Iran.

Comme à Bruxelles, Venise, Madrid ou Marrakech, tout tourne autour d’une grande place centrale. La place de l’Imam (ex-place royale) est une splendeur. Elle est immense (500 X 160 m) et bordée sur chacun de ces quatre côtés par des monuments :  deux mosquées,  de l’Imam et Lotfollah, le palais Ali Qapu et l’entrée majestueuse du grand bazar.

As in Brussels, Venice, Madrid or Marrakesh, everything revolves around a large central square. The  Imam square (ex-royal square) is a splendor. It is immense (500 X 160 m) and bordered on each of these four sides by monuments: two mosques, the Imam’s and  Lotfollah’s,  Ali Qapu palace and the majestic entrance of the grand bazaar.

Au nord de celui-ci, c’est la magnifique mosquée du vendredi qui attend le visiteur.

Au sud, deux grands ponts sur la rivière, hélas définitivement à sec, suite à l’installation de barrages en amont.

On ne va pas vous décrire la ville et les deux mosquées de la place de l’imam, on serait trop en deçà de leur beauté, et il y a sur Internet beaucoup de vidéos, comme par exemple celle-ci :

To the north of it is the magnificent Friday mosque that awaits the visitor.

To the south, two large bridges over the river, alas permanently dry, following the installation of dams upstream.

We are not going to describe the city and the two mosques in the Imam Square, we would be too far short of their beauty, and there are many videos on the Internet, such as this one:

On dira seulement que ces deux édifices sont grandioses avec leurs dômes et parois ornés de mosaïques bleues. La mosquée de l’Imam est très grande et installée au centre d’une grande cour, alors qu’on entre dans la mosquée Lotfollah par un couloir couvert du sol au plafond de carreaux de faïence. C’est peut-être celle que Daniel a préférée. Voici tout de même quelques détails de ces deux merveilles de l’art islamique.

We will only say that these two buildings are grandiose with their domes and walls adorned with blue mosaics. The mosque of the Imam is very large and installed in the center of a large courtyard, while one enters the Lotfollah mosque by a corridor covered from the floor to the ceiling of earthenware tiles. Maybe that’s what Daniel preferred. Here are some details of these two wonders of Islamic art.

C’est encore Bouvier qui parle le mieux de ce bleu.

« C’est le fameux bleu  ; j’y reviens. Ici, il est coupé d’un peu de turquoise, de jaune et de noir qui le font vibrer et lui donnent ce pouvoir de lévitation qu’on n’associe d’ordinaire qu’à la sainteté. L’immense coupole [de la mosquée de l’Imam] qui en est couverte tire vers le haut comme un ballon captif »

Again, Bouvier is the one who speaks best about this blue :

« It is the famous blue, and I return to it : here it is cut with a little turquoise, yellow, and black, which make it vibrate, and give it that power of levitationthat one usually linke with to holiness. The immense dome [of the mosque of the Imam] that is covered with it pulls up like a captive balloon « 

On retrouve partout dans Ispahan le bleu de ces décors, Ils dessinent sur les bâtiments des motifs floraux d’une élégance absolue.

Everywhere in Isfahan, we can see the blue of these decorations. They draw on the buildings floral motifs of absolute elegance.

L’autre couleur de l’architecture de la ville c’est bien sûr l’ocre des briques de terre qui forment la base de toutes les constructions, palais, ponts ou modestes murs des maisons de la vieille ville.

The other colour of the architecture of the city is of course the ocher of the earthen bricks which form the basis of all the buildings, palaces, bridges or modest walls of the houses of the old city.

A l’époque où il y avait encore de l’eau sous les ponts (photo Le Monde)

La mosquée du vendredi, et ses centaines de coupoles de toutes tailles, ou la cathédrale arménienne au sud de la ville en sont deux beaux exemples.

The Friday mosque, with its hundreds of cupolas of all sizes, or the Armenian cathedral in the south of the city are two fine examples of this ocher.

Et il ne faudrait pas oublier le vert des grands arbres qui ombragent les rues et les nombreux parcs et bassins d’eau vive qui rafraîchissent cette ville entourée d’étendues désertiques.

And one should not forget the green of the large trees that shade the streets and the many parks and basins of running water that refresh this city surrounded by desert expanses.

Bleu, ocre et vert sont les couleurs d’une ville magnifique, mais il faudrait avoir la finesse de la poésie de Saadi ou Hafez pour en parler vraiment.

Blue, ocher and green are the colours of a magnificent city, but one would need the delicacy of  Saadi’s or Hafez’s poetry to really talk about it.

Deux poètes que nous retrouverons bientôt à Chiraz.

Two poets we are about to meet soon in Shiraz.

 

2 réflexions sur “Ispahan : bleu, ocre, vert / ispahan : blue, ocher, green

  1. c’est vraiment magnifique

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.