Daniel et Chon

Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque. A te regarder, ils s'habitueront (René Char)

Une cathédrale qui ne manque pas de sel

Poster un commentaire

Les mines de sel ont fait la fortune de la Pologne pendant des siècles. «L’or blanc » était aussi précieux que le métal jaune et son commerce payait les dépenses de la cour de Cracovie et son armée. Wielikczka, à 20 km au sud,  est la plus grande mine de sel de Pologne. Elle fait toujours la fortune de la ville, mais ce n’est plus vraiment le sel qui fait vivre Wielikczka, mais le tourisme. En effet, classée par l’UNESCO, c’est un passage obligé pour tous ceux qui visitent Cracovie. Mais cela vaut le détour. La mine est organisée sur 9 niveaux, et compte 250 km de galeries, toutes creusées dans le sol et solidement étayées de troncs d’arbre. On y aura parcouru seulement 3 km.

sel1  sel2

Les murs des couloirs sont bien en sel, comme certains l’ont vérifié.

sel3

Pour y accéder, on commence par descendre un escalier en bois de 350 marches qui nous amène au 2ème niveau. De là, les galeries se succèdent dans toutes les directions. Par groupes de 30, les visiteurs -plus de 1 000 au total à l’instant T- se croisent dans les couloirs. Certaines salles sont énormes, on y trouve même des salles de sports et un sanatorium pour les malades des poumons, au 5ème sous-sol ! De magnifiques charpentes soutiennent des salles spectaculaires.

sel4

sel5 sel6

Des statues de sel ont été sculptées par les générations de mineurs qui se sont succédées depuis le XIIIème siècle. Ici une représentation de Cunégonde, princesse hongroise, reine de Pologne et sainte patronne de la mine. La légende voudrait qu’elle ait lancé sa bague en l’air en Hongrie, et qu’elle ait été retrouvée  à l’emplacement de la future mine en Pologne : encore plus fort que le Seigneur des anneaux !

sel7

Au détour d’un couloir, on tombe sur une chapelle et ses statues en sel. Il y a ainsi des dizaines de ces petites chapelles dans la mine. Elles étaient là pour bien entendu assurer la protection divine aux travailleurs, mais aussi pour servir de repères dans ce dédale incroyable.

sel15

Le plus étonnant, c’est quand même la cathédrale du 3ème sous-sol. Elle mesure 54 m de long sur 12 de haut et ses murs sont sculptés de bas reliefs représentant des scènes de l’évangile ou des moments de l’histoire polonaise. le tout est en sel comme il se doit, la couleur grise venant des impuretés qu’il contient.

sel9

sel8

sel10 sel11

sel12

On y trouve aussi des statues de la vierge, qui éclairées par derrière, paraissent translucides. Sans oublier l’inévitable représentation de Jean-Paul II. On y donne la messe tous les dimanches.

sel14.JPG sel13

La sortie se fait via un restaurant (comment remplissent-ils les salières ?) et la boutique de souvenirs – le tout à 135 m sous terre – et un long parcours d’un km dans le labyrinthe pour atteindre enfin un ascenseur qui nous ramène à l’air libre. Le seul bémol à cette journée dans les entrailles de la terre est le prix de la visite : 180 Zlotys, soit 45 € : la note est un peu… salée.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.