Daniel et Chon

Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque. A te regarder, ils s'habitueront (René Char)

A la pêche aux palourdes à Lanh Ha

2 Commentaires

Visiter la baie d’Ha Long est un incontournable de tout séjour au Vietnam. Par contre ce qui est contournable c’est d’éviter la foule et les dizaines de gros « bateaux-mouches » à étages qui partent tous du port de Ha Long et se suivent à la trace dans la baie.

Etant installés dans sa guesthouse à Hanoï, nous avons pu bénéficier des conseils de Mme Huong Thu qui est aussi la patronne très efficace d’une petite agence pour des périples hors des sentiers battus. Elle a donné son nom à son entreprise, Parfum d’Automne (c’est la traduction de son nom !) et nous a construit un programme sur une semaine, sur la mer de Chine puis dans les montagnes du parc national de Pu Luong. Parfum d’Automne est une organisatrice remarquable, vraiment à l’écoute des envies et moyens de ses clients, et parfaitement francophone, ce qui ne gâche rien. On la recommande fortement si vous voulez vous faire plaisir.

Elle possède trois belles jonques plus ou moins chics et chères. Nous avons opté -budget oblige- pour la plus simple.

Il s’agit d’un bateau de pêcheur de 7 m de long, sans cabine. Nous y avons passé 24 heures, avec une nuit sur un village flottant.

Tuan, le « capitaine », est un jeune homme adorable, présent, prévenant, mais aussi discret, pour nous laisser profiter du spectacle.

Nous n’avons pas sillonné la baie d’Ha Long a proprement parler mais la baie de Lan Ha, à quelques encablures au sud. Et le paysage y est aussi fantastique,.

Tuan nous a promené, comme toute croisière dans cette région du monde, entre les pains de sucre qui forment la baie. C’est absolument magnifique. Vaut le voyage, comme on dit dans les guides. Nous n’étions pas seuls, quelques grandes jonques profitaient aussi du spectacle. mais rien à voir avec la foule de navires de toutes tailles de la baie d’Ha Long plus au nord.

Nous avons eu la chance de découvrir une des activités majeures des habitants des villages flottants : l’élevage des palourdes.

Les touristes qui passent au large dans les gros bateaux ne s’en rendent pas compte, mais tout un petit peuple de pêcheurs vit de ce commerce.

Grâce au faible tirant d’eau de notre barque, et en prenant des kayaks, on a pu accoster au milieu de cette activité. Dans les eaux peu profondes, des dizaines de milliers de paniers remplis de sable servent de « nursery » pour les bébés palourdes, qui sont ensuite récoltés à maturité.

Les huitres sauvages sont aussi légion. On a eu la chance de rencontrer une vieille dame qui les ouvraient sur place d’un coup de piolet expert.

Devant nos yeux qui brillaient -enfin des touristes qui semblent connaître quelque chose à la pêche à pied- Tuan nous a emmené chercher nous-mêmes des palourdes dans le sable des grèves, et ramasser aussi d’énormes oursins. Là aussi, surprise de Tuan devant notre émerveillement. On est Bretons ou on ne l’est pas !

Du coup, il nous a concocté sur le bateau une omelette… aux oursins et une soupe aux huîtres.

Le soir, on a « atterri » sur une petite guesthouse flottante, avec quelques chambres. Dans la nuit, seules les lumières de quelques jonques et maisons flottantes de pêcheurs se dessinaient sur fond de pains de sucre. Irréel !

Nous y avons passé une nuit bercée, voire contrariée, par le bruit du clapot sous le plancher, après un repas de fondue aux légumes et fruits de mer sur la jonque, préparé par notre capitaine. Le pied absolu !

Le lendemain matin, Tuan nous a amené à une jetée dans une petite crique sur la grande île de Cat Ba, où nous nous sommes baladés à vélo pendant la matinée.

 

Puis ce fut le retour à travers la baie vers notre point de départ, le port principal de Cat Ba.

24 heures absolument magiques qui seront un des moments les plus forts de notre voyage.

Merci Capitaine Tuan et Mme Parfum d’Automne !

Publicités

2 réflexions sur “A la pêche aux palourdes à Lanh Ha

  1. Ça a l’ai Merveilleux. Nous étions passés par une agence plus classique et soi disant spécialiste du Vietnam et nous avons fait l’horr Excursion de la baie d’Halong dans un joli petit bateau de 10 cabines et une nuit à bord. C’etai L’envi De la baie qui était horrible. Ma belle-sœur y était allée il y a 20 ans et ça n’a rien à voir.

    J'aime

  2. Votre visite me donne vraiment envie d’y retourner. Nous étions restés dans la baie d’Ha Long, mais sur un petit bateau et, surtout, nous avions choisi de rester 3 jours sur l’île de Cat Ba avec longue balade pour traverser l’île, kayak et baignade. Un très beau souvenir.

    J'aime

Répondre à joellemullerMuller Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.