Daniel et Chon

Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque. A te regarder, ils s'habitueront (René Char)

Le coup de la panne / Happy breakdown

7 Commentaires

A la sortie de Kandovan, lors d’une manœuvre hasardeuse, on a accroché la trappe de vidange du réservoir d’eaux usées sous le camping car. On ne s’en est aperçu que 150 kms plus loin à Oroumiyeh (Ourmia sur Google maps). Tout le système avait été arraché et on se retrouvait avec un réservoir sans bouchon ! Génant !

At the exit of Kandovan, during a random maneuver, the drain hatch of the waste water tank was hit by a rock under the motorhome. We only discovered the problem 150 kms away in Oroumiyeh (Ourmia on Google maps). The whole system had been ripped off and we ended up with a tank without a lid ! Embarrassing !

Mais nous sommes en Iran.

But we are in Iran.

A l’entrée de la ville, on s’arrête et on explique notre problème via Google traduction sur le téléphone. Aussitôt, quelqu’un nous amène chez un plombier qui nous propose tout de suite une solution simple pour notre problème : Un anneau avec pas de vis, collé autour du trou et un gros boulon comme bouchon. Parfait. Tout ceci avec des gestes, des mimiques, des dessins, des sourires et un peu de Google trad ! Pendant ce temps-là, la personne qui nous avait servi de guide attendait poliment au cas où nous aurions encore besoin de lui.

At the entrance to the city, we stop and explain our problem via Google translation on the phone. Someone immediately brings us to a plumber who offers us a simple solution for our problem: a ring with screw thread, glued around the hole and a big bolt as a plug. Perfect. All this with gestures, mimics, drawings, smiles and a little Google trad ! Meanwhile, the person who had served as our guide waited politely in case we needed him again.

Faramaz le plombier monte en voiture avec nous et nous fait traverser la ville. On pense alors qu’il nous amène sans doute dans un garage pour pouvoir travailler confortablement sous le camping car placé sur une fosse. Que nenni !

Faramaz the plumber makes us cross the city. We think then that it probably takes us to garage to be able to work comfortably under the motorhome placed over a pit. Totally wrong !

On se gare devant une maison dans une petite rue. Une dame nous ouvre : Il nous a amené chez lui pendant qu’il allait faire la réparation devant la maison ! Nous sommes ses invités. Sa femme Parvin et ses deux filles, Sevda, informaticienne et Sima étudiante en éducation physique, nous accueillent avec thé, gâteaux, petits chocolats, fruits.

Chez le plombier

On parle de tout et de rien pendant deux heures, le temps de la réparation et aussi celui nécessaire pour préparer le repas de midi. On ne peut décemment pas refuser ! Puis Faramaz réapparaît, mission accomplie, s’excuse de devoir retourner à son magasin et refuse tout paiement pour les pièces et son travail malgré notre insistance !

We park in front of a house in a small street. A lady opens the door: He had brought us to his home and he was going to do the repair in front of the house ! We were his guests. His wife Parvin and his two daughters, Sevda, computer engineer  and Sima, student in physical education, welcome us with tea, cakes, chocolates, fruit. We talk about everything and nothing for two hours, the time of the repair and also that necessary to prepare the lunch. You can not decently refuse ! Then Faramaz reappears, having fixed the tank, apologizes for having to return to his store and refuses any payment for the parts and his work despite our insistence!

Après un très bon repas en famille, et quelques photos avec la petite cousine qui s’est empressée de venir voir les invités français, on repartira avec une boite de bonbons, spécialités d’Oroumiyeh : des pistaches enrobées de sucre et parfumées à l’eau de rose.

After a very good meal with the family, and some pictures with the little cousin who hastened to come and see the French guests, we will leave with a box of sweets, specialties of Oroumiyeh: pistachios coated with sugar and perfumed with rose water.

On se sent vraiment gênés de tant de gentillesse. Quand on pense à la façon dont on accueille les étrangers en France !!!

One feels really embarrassed by so much kindness. When one thinks about the way we welcome foreigners in France !!!

7 réflexions sur “Le coup de la panne / Happy breakdown

  1. Wonderful meetings!

    J'aime

  2. How hospitable! You’d travel to Iran, just for its people… Good to read your problem was solved in such a friendly way!

    J'aime

  3. What a super experience. We are so often humbled by how we are treated by people when we visit their countries. Really enjoyed reading about this trip. We are off to the Balkans this October for 11 months, although we will not make it as far as you have … this time! Best regards Katherine

    J'aime

  4. Eh ben dis donc…c’est vraiment incroyable cette façon d’accueillir des inconnus / étrangers… 🙂

    J'aime

  5. une appli pour vous : http://www.sayhitranslate.com disponible sous android et IOS. Tu parles dans ton téléphone et la traduction vocale se fait entendre. 36 langues disponibles mais je ne sais pas si le farsi en fait partie.

    je viens de me faire une séance de rattrapage de vos billets. il n’y en a qu’un que je ne peux pas ouvrir, c’est celui intitulé  » fanatiques ». Bizarre, non ?

    au plaisir de continuer à suivre vos aventures (sous un ciel limousin digne d’un début d’hiver)

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.