Daniel et Chon

Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque. A te regarder, ils s'habitueront (René Char)

Séance de rattrapage / Catch up session

1 commentaire

Avant de quitter l’Arménie, il nous faut signaler trois sites remarquables que nous n’avons pas mentionnés : un musée et deux… monastères.

Before leaving Armenia, we must point out three remarkable sites that we did not mention: a museum and two … monasteries.

Après notre retour du Karabagh, nous sommes allés voir le monastère de Tatev. Pour y arriver, soit vous prenez une route pas terrible, soit vous prenez un téléphérique. D’après le livre des records Guiness, c’est le plus long du monde (6 km).

After our return from Karabagh, we went to see Tatev monastery. To get there, either you take a dirt road or you take a cable car. According to the Guinness Book of Records, it is the longest in the world (6 km).

Le site de Tatev est époustouflant au dessus d’un canyon, au milieu des montagnes.

The site of Tatev is breathtaking over a canyon, in the middle of the mountains.

Le monastère est unique par l’état de conservation des bâtiments annexes à l’église. Jusqu’à un millier de personnes vivaient sur ce rocher qui était une véritable université au Moyen-âge.

The monastery is unique because of the state of conservation of the buildings annexed to the church. Up to a thousand people lived on this rock which was a true university in the Middle Ages.

Le seul problème de tous ces monastères est la pierre grise de leur construction qui les rend très austères et sombres à l’intérieur.

The only problem of all these monasteries is the gray stone of their construction which makes them very austere and dark inside.

Plus près d’Erevan, le monastère de Gueghard est lui remarquable pour les chapelles creusées dans la roche de la falaise, accessibles depuis le vestibule de l’église principale et pour la disposition de ses divers bâtiments autour de la cour centrale.

Nearer to Yerevan, the monastery of Gueghard is remarkable for the chapels dug in the rock of the cliff, accessible from the vestibule of the main church and for the arrangement of its various buildings around the central courtyard.

Ces grottes sont sculptées dans la pierre, et une source -évidemment miraculeuse- coule depuis le rocher. Cerise sur le gâteau, une voix magnifique s’est élevée d’une des chapelles et nous a gratifié d’un petit concert.

These caves are carved in stone, and a spring – miraculous of course- flows from the rock.Icing on the cake, a magnificent voice rose from one of the chapels and gave us a small concert.

Pour terminer notre séance de rattrapage, une mention spéciale pour le musée le plus étonnant de la capitale, le Matenadaran, à ne manquer sous aucun prétexte. (il n’y a pas que des monastères à voir en Arménie.) Ici sont rassemblés plus de 18 000 manuscrits, qui racontent en creux toute l’histoire de ce peuple très religieux.

And last but not least for this catch up sessionn, a special mention for the most amazing museum of the capital, the Matenadaran, not to be missed under any pretext. (There are not only monasteries to see in Armenia.) Here are gathered more than 18,000 manuscripts, which recount the whole history of this very religious people.

  Les documents viennent de partout dans la grande Arménie qui s’étendait jusque sur la moitié de l’Asie mineure, sans oublier les communautés installées dans l’Iran actuel. Une petite salle au rez-de chaussée présente aussi des manuscrits arabes, turcs et persans de toute beauté, et dans une vitrine, côte à côte, un Coran traduit en Arménien et une Bible traduite en Persan. Malheureusement, on avait oublié l’appareil photo. Cela nous a fait penser à la Bible polyglotte (en grec, latin, arabe et araméen ) de la Bfm de Limoges !

The documents came from all over the great Armenia, which extended to half of Asia Minor, not to mention the communities settled in present-day Iran. A small room on the ground floor also features beautiful Arabic, Turkish and Persian manuscripts, and in a window, side by side, a Koran translated into Armenian and a Bible translated into Persian. Unfortunately, we had forgotten the camera. This made us think of the polyglot Bible (in Greek, Latin, Arabic and Aramaic) of the Limoges public library !

Et maintenant, en route pour l’Iran !

And now, Iran !

Publicités

Une réflexion sur “Séance de rattrapage / Catch up session

  1. Very interesting! Bonne route!

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.