Daniel et Chon

Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque. A te regarder, ils s'habitueront (René Char)

D’une ancienne capitale l’autre / from one capital city to another

Poster un commentaire

Plein est vers Tbilissi, on a quitté Koutaissi, qui fut capitale de l’Imérethie, royaume à l’ouest de la Géorgie du XVème siècle à 1810, date à laquelle  la région fut annexée par la Russie tsariste.

Heading east towards Tbilisi, we left Kutaisi, which has been the capital of Imerethia, kingdom in the west of Georgia from the 15th century to 1810, when the region was annexed by tsarist Russia.

Cette route qui traverse plaines et collines est l’épine dorsale de la Géorgie, entre Turquie et Azerbaidjan.

This road, crossing plains and hills, is the backbone of Georgia, between Turkey and Azerbaijan.

Elle passe notamment par Gori, village natal de Joseph Dougashvili, alias Staline.

It goes through Gori, Stalin’s home town.

Dans le parc Staline, avenue Staline, près du supermarché (Staline ?), la maison du « petit père des peuples » est protégée sous un dais de béton avec colonnes vaguement greco-soviétiques.

In Stalin Park,  on Stalin Avenue, near the (Stalin?) supermarket , his house is protected under a concrete canopy with vaguely Greco-Soviet columns.

Un énorme musée raconte la vie du personnage. Tout ce qu’on a lu sur ce site nous a découragé d’y entrer : on est dans la logique de « Staline, sa vie, son oeuvre ». La statue qui orne l’escalier d’honneur à l’entrée du musée le confirme. Imagine-t-on à Vienne ou à Berlin un musée à la gloire de Hitler ?

A huge museum tells his life. Everything we read on this site discouraged us from entering it: we are in the logic of « Stalin, his life, his work ». The statue which adorns the staircase of honor at the entrance of the museum confirms it: we are here at the devotees! Imagine in Vienna or Berlin a museum to Hitler’s glory ?

Son wagon personnel est aussi proposé à la visite. Dans ce pays qui a subi 70 ans d’occupation soviétique et garde un immense ressentiment pour cette période et les horreurs qui l’ont marquée, cette évocation à Gori de l’enfant du pays met très mal à l’aise. On a vite passé notre chemin.

His personal wagon is also proposed for the visit. In this country which has undergone 70 years of Soviet occupation and is still very resentful for this period and the horrors that have marked it, this evocation in Gori of the country’s child makes it very uncomfortable. We quickly walked our way.

On est partis dormir dans la campagne, dans les gorges d’Ateni (N 41°53.815′ E 44°2.825′). Le long d’un torrent, de grandes aires de pique-nique sont prévues. Vue la chaleur, les familles viennent y passer la soirée au frais. Soirée et nuit très agréables !

We went to sleep in the countryside, at the top of the Ateni gorge. Along a torrent, large picnic areas are planned. Families come there to take the cool in the evening. Evening and night very pleasant!

Changement de décor le lendemain avec la visite du site de Uplistsikhe. Dans le flanc d’une colline, dans un décor de sécheresse digne du sud marocain, 400 grottes ont été utilisées comme habitations du VIème siècle avant J-C jusqu’à son sac définitif par les Mongols en 1240. C’est un ensemble grandiose, dommage que nous l’ayons visité sous un soleil de plomb.

Change of scenery the next day with the visit of the site of Uplistsikhe. In the hillside, in a drought setting worthy of southern Morocco, 400 caves were used as dwellings from the 6th century BC to its definitive looting by the Mongols in 1240. It is a grandiose ensemble, a pity that we visited it under a scorching sun .

Ancient-Caves-of-Uplistsikhe

Le soir nous étions à Mtskheta, autre ancienne capitale du pays, à 25 kms à l’ouest de Tbilissi.

In the evening, we reached Mtskheta, another former capital, 25 kms away from Tbilisi.

Pour les Géorgiens, c’est le symbole de la Christianisation du pays. En effet, un peu par hasard des commerçants juifs de la ville auraient ramené de Jérusalem la tunique du Christ, qui est enterrée dans la cathédrale, à côté des sépultures de douze rois de Géorgie.

For the Georgians, it is the symbol of the Christianization of the country. Indeed, somewhat by chance Jewish merchants in the city are said to have brought back from Jerusalem the Christ’s tunic, which is buried in the cathedral, next to the tombs of twelve kings of Georgia.

Le monastère de Djvari qui domine la ville depuis une colline est aussi un lieu saint pour les Géorgiens. Construit au IVème siècle, il a été le lieu des miracles de Sainte Nino, qui convertit le roi au christianisme. la Géorgie est alors devenue officiellement chrétienne.

Djvari monastery  which dominates the city from a hill is also a holy place for the Georgians. Built in the 4th century, it was the site of the miracles of St. Nino, who converts the king to Christianity. Georgia then became officially Christian.

Mtskheta est également une charmante petite ville  avec ses rues pavées, très touristique (cathédrale UNESCO oblige !) . On n’y boit pas que du vin de messe, sous les tonnelles des restaurants. On peut  même y déguster sa propre bouteille, achetée au caviste du coin. Une belle idée, qu’on n’imagine pas dans les restos français !

Mtskheta is also a charming little town with its cobbled little streets, and very touristy (UNESCO cathedral obliges!). Wine is not only used for mass !  Under the arbor of the restaurants, you can even bring his own bottle, bought from the local wine merchant. Nice idea, but impossible to imagine in a French restaurant !

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.