Daniel et Chon

Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque. A te regarder, ils s'habitueront (René Char)

Rhapsodies hongroises

Poster un commentaire

Avec notre séjour à Budapest, nous avons un peu perdu le rythme de rédaction de billets de blog. Aussi, voici un raccourci de notre passage en Hongrie jusqu’à aujourd’hui, dans le désordre. Avec une petite carte pour vous repérer.

With our visit to Budapest , we have lost our rythm for writing blog posts. So here’s a quick summary of what we’ve  visited in Hungary until today, in disorder. With a small map to help you .

hongrie_6

Eger, l’autre ville du vin / Eger, the other city of wine

On connait le nom du village de Tokaj et son vin exporté jusque chez nous. Eger est l’autre centre de production de vin de Hongrie. On y a passé une soirée à tester les breuvages du coin. Après cinq ou six verres de vins différents, on peut témoigner que le Pinot vendanges tardives vaut le déplacement. Heureusement qu’on était à pied, car en Hongrie le taux d’alcoolémie accepté au volant est de 0g/l !

We know the name of the town of Tokaj for its wine which is exported all over Europe. Eger is the other wine production center in Hungary. We stayed one night there to test the local beverages. After five or six glasses of different wines , we can testify that the late harvest Pinot is worth the trip. Fortunately we were on foot because in Hungary the accepted alcohol level behind the wheel is… Og/l !

h4

Dans la boucle du Danube / In the Danube bend

Le Danube fait une boucle juste au nord de Budapest et la petite ville de Szentendre à 20 km de la capitale  est une adorable petite ville avec ses ruelles colorées et sa promenade le long du fleuve. L’occasion d’un peu de repos après l’agitation de la grande ville.

The Danube makes a bend just north of Budapest and the small town of Szentendre 20 km from the capital is a lovely little town with its colorful streets and promenade along the river. The opportunity for a little rest after the bustle of the big city.

h5

Près de Szentendre, à Skansen, un éco-musée rassemble sur 46 ha tous les types d’habitations paysannes du pays. mais le visiter par 35° à l’ombre (et il n’y avait pas d’ombre) est une épreuve. on a préféré de loin son équivalent roumain à Sibiu et l’ombre de ses arbres. D’autant qu’on a été accueilli par un cerbère vraiment pas sympa.

Near Szentendre, Skansen , an eco-museum displays all types of farmers’ dwellings of the country, on 46 ha. But the visit by 35 degrees celsius in the shade (and there was no shade ) was strenuious . we preferred his Romanian counterpart in Sibiu and the shade of its trees. Especially since we were greeted in Skansen by a really rude warden.

h7   h8

h6

A Estergom se trouve le siège de l’église catholique hongroise. La cathédrale est certes imposante, et la vue sur le fleuve superbe -avec la Slovaquie sur l’autre rive- mais c’est l’église la plus laide qu’on ait jamais vue !

The headquarters of the Hungarian Catholic Church are in Estergom. The cathedral is certainly huge , and the view of the  river -with Slovakia on the other shore- is fantatstic but it is the ugliest church we’ve ever seen !

h9

Hollokö, chaud chaud ! / Hot Hollokö

Hollokö est un petit village musée niché dans les collines, que nous avons visité en pleine chaleur. Il semblait totalement vide de ses habitants. Pas étonnant, vue la température, seuls quelques touristes en sueur y cherchaient l’ombre dans les deux petites rues du village !

Hollokö is a small village nestled in the hills, which we visited in the heat. He seemed completely empty of its inhabitants. No wonder , given the temperature , only a few sweating tourists are looking for shade in two small village streets !

h10

Cowboys de la Puszta, le piège à touristes / The cowboys of the Puszta, a tourist trap

La grande plaine hongroise – la Puszta- qui couvre l’essentiel du pays est immense mais assez boisée et couverte de champs de blés et de maïs. Ce n’est pas la Beauce. L’époque des cavaliers hongrois dans la steppe semble bien finie. Mais leur souvenir est perpétué pour les touristes. Le guide Lonely planet faisait du spectacle des cavaliers à Bugac, dans le parc national Kiskunsàgi, un must absolu. C’est en fait un plan un peu foireux où pour 10 € chacun, on a pu faire un km en calèche dans la plaine et voir de très bons cavaliers claquer leur fouet et faire faire quelques acrobaties à leurs chevaux, sur la musique des danses hongroise de Brahms bien sûr, et même un bout de Carmen. Pour le fun, (ah ah) un âne faisait partie de la troupe. Bref, on s’est fait avoir mais c’est pas grave.

The Great Hungarian Plain – the Puszta- covering most of the country- is huge but fairly wooded and covered with wheat and corn fields. This is not the Beauce. The era of Hungarian riders in the steppe seems over. But their memory is perpetuated for tourists. The Lonely Planet guide says that the horse show  in Bugac in Kiskunsági National Park , is an absolute must. This is actually a somewhat crappy plan where for € 10 each  we could go for one kilometer in a carriage before wxhing the show of very good riders cracking their whips ans doing some stunts with their horses, on the music of Brahms’s Hungarian rhapsodies of course, and even with a bit of Bizet’s Carmen. For fun, ( ah ah ) a donkey was part of the troupe. We did not make the good choice, this time !

h11

h12   h13

Szeget à vélo / Szeget on a bike

Szeget est une ville tout au sud à la frontière serbe. Une inondation catastrophique l’a détruite en 1879.  Elle a été reconstruite aussitôt, ce qui lui donne une réelle unité architecturale et de très beaux immeubles. Parcourir ses places et rues piétonnes à vélo, le matin à la fraîche a été un superbe moment.

Szeget isa southern city on the Serbian border. A catastrophic flood destroyed it in 1879. It was rebuilt immediately , which gives it a real architectural unity and beautiful buildings. To browse squares and pedestrian streets on a bike in the morning breeze was a beautiful moment.

h14

h15   h16

Le cimetière des barques noires / The black boats cemetery

Szatmarcseke est un petit village près de l’Ukraine qui compte une église catholique et son cimetière et un temple calviniste et son cimetière. celui-ci est très étrange. Les tombes sont des totems en forme de barque, censées accompagner l’âme des défunts dans leur dernier voyage. Cela semble très païen et rappelle à la fois les barques solaires des pharaons égyptiens et les statue de l’île de Pâques. Cette coutume date de plusieurs siècles mais la tradition continue aujourd’hui.

Szatmárcseke is a small village near the Ukrainian border, with a Catholic church and cemetery and a Calvinist church and cemetery . This one is very strange. The tombs are totems,  shaped like boats. They are supposed to accompany the souls of the deceased in their last trip. Sounds very pagan and recalls both solar boats of the Egyptian pharaohs and the statues on Easter Island . This custom dates back centuries but the tradition continues today .

h1

h2   h3

Prochain billet de blog : la fête au village à Koppanyszanto / next post : Koppanyszanto village festival.

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.