Daniel et Chon

Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque. A te regarder, ils s'habitueront (René Char)

Il pleuvait sur Plovdiv / Raining in Plovdiv

1 commentaire

Après 5 jours à Istanbul, une première journée de repos dans un camping tenu par un anglais dans un village perdu dans la campagne bulgare. Le mauvais temps nous a accompagné pendant la semaine et donnait à ce village un air encore plus triste et pauvre. Routes défoncées, herbes folles sur les restes de trottoirs, maisons de brique rouge en mauvais état, place du village et son vieux bureau de poste époque communiste complètement délabré tout comme les HLM dont on se demande comment ils peuvent encore être habités. Nous n’avions pas encore rencontré une pauvreté aussi visible. On se sentait mal de prendre des photos. Comment peut-on venir s’installer là pour ouvrir un camping ? C’est sûr que l’immobilier est moins cher que dans le Kent !

After 5 days in Istanbul, a first day off in a campsite run by a Englishman in a remote village in the Bulgarian countryside . Bad weather accompanied us during the week and gave this town a look even sadder and poorer. Potholed roads , weeds on the remains of the sidewalks, red brick houses in disrepair, the town square and the old post office dating to the communist era  and buildings one wonders how they can still be inhabited. We had not yet met such a visible poverty. We felt bad taking pictures . How can one come to settle there to open a campsite? It is sure that real estate is cheaper than in Kent !

Le lendemain, journée à Plovdiv, 350 000 habitants, la deuxième ville du pays et capitale culturelle européenne il y quelques années. Elle s’enorgueillit d’être plus ancienne que Rome ou Athènes (premiers Thraces, 6000 AC). C’est aujourd’hui une grande cité moderne, avec de superbes pistes cyclables et une vieille ville sur une colline. Avec Mostar en Bosnie et Gjirokaster en Albanie (Istanbul est hors concours) c’est la plus belle que l’on ait rencontrée pour le moment.

The next day, we were in Plovdiv, 350 000 inhabitants, the second largest city and cultural capital city of Europe a few years ago . She is proud to be older than Rome or Athens ( first Thracians , 6000 BC). Today it is a big modern city with beautiful bike paths and an oldpart on a hill. With Mostar in Bosnia and Gjirokastra in Albania  this is the best old town that we have encountered yet.

Le long de ses petites rue pavées – très grossièrement, attention les chevilles- de très belles maisons du XIXème se visitent comme des musées. Lamartine y est passé lors de son voyage en Orient, et Mitterrand aussi avant la chute du Mur.

Along its cobbled streets – very rough stones, watch your ankles- beautiful XIXth century houses are visited as museums.

4

5   6

7

8

Plovdiv c’est aussi un amphithéâtre romain très bien conservé où se donne des concerts l’été et face à la vieille ville, un quartier alternatif plein de bars qui nous a fait penser à certains coins de Berlin.

Plovdiv has also a very well preserved Roman amphitheater where concerts are given in the summer, and facing the old city , an alternative area full of bars that made us think of some parts of Berlin .

1

2   3

Nous avons partagé avec Maria et Dimitar, nos nouveaux amis couchsurfers de Plovdiv, un café et des brioches de Pâques. Maria habite avec ses parents une maison pas bien riche près d’immeubles décrépits habités surtout par des Roms. Grâce à eux nous avons trouvé un coin tranquille pour passer la nuit en ville dans notre camping car. Ils ont été adorables. Maria enseigne les maths en collège et son cousin Dimitar est prof de musique. Quand on dit qu’on vient de Limoges, cela évoque toujours la porcelaine, mais là, surprise : pour Dimitar, Limoges égale « le marché à Limoges », un des tableaux d’une exposition de Moussorgski ! La honte, on ne savait même pas cela ! Maria adore Istanbul et Le Caire où travaille depuis peu sa fille de 19 ans, après un an à Barcelone. Dimitar, qui a vécu avec ses parents à Chicago, a les yeux qui brillent en évoquant le musée Rodin et le musée d’Orsay. Des gens ouverts sur le monde !

We shared with Maria and Dimitar, our local couchsurfers friends, coffee and Easter buns. Maria lives with her parents a not very rich house near decrepit buildings inhabited mostly by Roma. Thanks to them we found a quiet spot to spend the night in town in our camper. They were adorable. Maria teaches math and her cousin Dimitar is music teacher . When we say we come from Limoges, people always evoke porcelain, but, surprise : for Dimitar , Limoges equals « The market in Limoges, » one of Mussorgsky’s Pictures at an Exhibition  ! Shame we did not even know it ! Maria loves Istanbul and Cairo where  her 19 year old daughter has recently moved , after a year in Barcelona. Dimitar , who lived with his parents in Chicago, has bright eyes when evoking the Rodin Museum and the Musée d’Orsay. People open to the world !

Publicités

Une réflexion sur “Il pleuvait sur Plovdiv / Raining in Plovdiv

  1. You have found interesting places.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.