Daniel et Chon

Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque. A te regarder, ils s'habitueront (René Char)

Cinq jours à Téhéran / Five days in Tehran

2 Commentaires

Tout d’abord, posons le décor. Téhéran, 15 millions d’habitants, s’étend au pied de l’Alborz sur 50 kms de long d’ouest en est. Au nord, les riches, dans leurs immeubles chics, et des rues bordées d’arbres. Au sud, les pauvres, en bordure du désert de poussière, et l’immense mausolée de Khomeiny.

First, let’s set the scene. Tehran, with a population of 15 million, extends at the foot of the Alborz over 50 km long from west to east. To the north, the rich, in their classy buildings, and tree-lined streets. To the south, the poor, on the edge of the dust desert, and the immense mausoleum of Khomeini.

Téhéran vu de la tour Milad

La ville est sillonnée d’autoroutes urbaines et de grands boulevards à plusieurs voies et sens uniques.

On y circule très facilement, et très vite (les iraniens roulent vite sur ces avenues, se suivent de très près et changent de file brusquement -ça surprend au début- et la place du mort dans la voiture n’est pas la plus confortable ). Par contre le centre est interdit aux voitures particulières, heureusement, vue la foule qui envahit les rues.

The city is criss crossed by urban highways and large multi-lane one way boulevards. It is very easy to get around (the Iranians drive fast on these avenues, they follow each other very closely and change  lanes abruptly – it surprises at first – and the front passenger seat in the car is not the most comfortable) . On the other hand, the center is forbidden to passenger cars, fortunately, when one sees crowd that invades the streets.

Depuis la tour Azadi

Le métro est très moderne, mais bondé toute la journée dès qu’on se rapproche du bazar au cœur de la ville, avec des voitures réservées aux femmes. et heureusement un wagon mixte au milieu. Sentiments étranges…

The metro is very modern, but crowded all day as soon as you get close to the bazaar in the heart of the city, with cars reserved for women. and fortunately a mixed wagon in the middle. Strange feelings…

Un vendeuse de bijoux dans le métro

Et on a l’impression que tout le monde se retrouve dans les allées du bazar.

And we get the impression that everyoneis going to the  bazaar.

Après avoir été « captés » par une famille de Qazvin, nous avions rendez-vous avec une partie de celle-ci, qui habite Téhéran. On pensait y passer une soirée ou deux, finalement, on y est resté cinq jours, tellement ces gens sont accueillants et gentils.

After being « captured » by a family of Qazvin, we had an appointment with a part of it, which lives in Tehran. We planned  to spend an evening or two with them, but finally we stayed there for five days,  as these people are so welcoming and nice.

Du pain frais pour le pique nique

C’est avec eux que nous avons visité la ville. Le luxe absolu : on était véhiculés sans le moindre souci et doudounés comme des membres de la famille. Aussi pour nous Téhéran sera d’abord cette hospitalité incroyable de nos amis.

It was with them that we visited the city. The absolute luxury: we were transported  around without the slightest concern for us and cocooned like members of the family. For us Tehran will first be this incredible hospitality of our friends.

On n’a pas tout vu des sites « touristiques » mais parcourir la ville ainsi était formidable. Et vivre une semaine le quotidien d’une famille iranienne n’a pas de prix.

We did not see all the « tourist » sites but traveling around the city with them and living the Iranian way was great.

Le premier soir, ils nous ont amené nous promener (avec peut être 100 000 autres téhéranais) sur le  Tabiaat bridge, illuminé de bleu. C’est une superbe passerelle piétonne à trois niveaux qui relie deux grands parcs en enjambant deux autoroutes. Le paseo à la mode iranienne !

The first night, they took us for a walk (with perhaps 100 000 other Tehranese) on the Tabiaat bridge, illuminated by blue lights. It is a superb pedestrian footbridge on three levels, that connects two large parks and spans two motorways. The Iranian way of doing the paseo.

Cela a été notre première surprise de Téhéran : la modernité de la ville. Il y a cette passerelle superbe, mais aussi la tour Milad, 450 m de haut, d’où l’on domine toute l’agglomération. La tour Eiffel iranienne !

This was our first surprise in Tehran: the modernity of the city. There is this superb footbridge, but also the Milad tower, 450 m high, from which you dominate the whole city. The Iranian Eiffel Tower!

A l’entrée ouest de la ville, c’est la tour Azadi (Liberté en Farsi) qui accueille les automobilistes, en guide d’Arc de triomphe.

At the west entrance of the city, it is the  Azadi tower (Azadi means Liberty in Farsi) that welcomes motorists, their Arc de Triomphe.

Voulue par le dernier Shah pour fêter les 2500 ans de la dynastie Achéménide, c’est en fait un centre culturel complet. Son architecture toute en courbes est remarquable et les expositions sur l’art iranien dans ses sous-sols sont passionnantes.

Wanted by the last Shah to celebrate the 2,500 years of the Achaemenid dynasty, it is in fact a complete cultural center. Its curved architecture is remarkable and the exhibitions on Iranian art in its basements are exciting.

On trouve aussi à Téhéran la plus grande librairie du monde, 60 000 m2, qui vient d’ouvrir cet été.

Tehran also has the largest bookshop in the world, on 60,000 square metres,  which has just opened this summer.

Dans cet immense espace très aéré, on a notamment un secteur jeunesse très important.

In this huge and very airy space, we have a very important kids library.

Quant au secteur adultes, si la poésie est bien entendu -Iran oblige- très bien mise en valeur, difficile de savoir la qualité des fonds quand on ne connait pas la langue.

As for the adult sector, if the poetry collection is of course -we are in Iran- very well developed, difficult to know the quality of funds when you do not know the language.

Le fonds en anglais est très pauvre, à part la partie apprentissage de la langue. On y a trouvé bizarrement trouvé un  Surveiller et punir de Michel Foucault, à côté des Coelho et Game of Thrones.

The fund in English is very poor, apart from the language learning part. There was found to have found a Michel Foucault, next to Coelho’s novels and the Game of Thrones.

Une telle initiative dans un pays où la liberté d’écrire est verrouillée ne peut que nous interroger.

Such an initiative in a country where freedom of writing is locked can only question us.

Question palais, la ville n’est pas en reste, avec le palais du Golestan, ancienne résidence des shahs Kadjar du XIXème siècle et les palais de Saad Abad au nord de la ville.

The Golestan palace, former residence of the Kadjar shahs of the XIXth century and the palaces of Saad Abad in the north of the city, are not to be missed.

Le parc du Golestan et le bâtiment principal sont malheureusement coincés en centre-ville entre des immeubles sans intérêt.

The Golestan Park and the main building are unfortunately stuck in the city center between buildings of no interest.

Dommage pour la perspective, mais l’intérieur reste époustouflant avec ses salles d’apparat.

Too bad for the perspective, but the interior remains breathtaking with its state rooms.

En 1925, la dynastie Kadjar est renversée par la famille Pahlavi qui installe ses quartiers dans le superbe parc boisé Saad Abad au nord de la ville, sur les premières pentes de la montagne.

In 1925 the Kadjar dynasty was overthrown by the Pahlavi family, who set up their quarters in the superb Saad Abad wooded park north of the city on the first slopes of the mountain

Une vingtaine de bâtiments sont répartis dans ce parc. On ne visite pas le palais du dernier Shah qui est devenu la résidence du Président de la république, mais seulement la résidence d’été, le palais blanc.

About 20 buildings are distributed in this park. We do not visit the palace of the last Shah which became the residence of the President of the Republic, but only the summer residence, the white palace.

De l’extérieur, cela ressemble à un vulgaire bâtiment administratif sans charme. Mais c’est à l’intérieur que l’on peut imaginer la vie quotidienne des monarques. Les Pahlavi semblaient fascinés par la France et Napoléon en particulier. On y remarque de nombreux meubles Louis XV et Empire sur les immenses tapis tissés à la taille des pièces. Certains mesurent 150 m2 d’un seul tenant !

From the outside, it looks like a vulgar administrative building without charm. But it is inside that one can imagine the daily life of the monarchs. The Pahlavi seemed fascinated by France and Napoleon in particular. There are many Louis XV and Empire furniture on the huge carpets woven to the size of the rooms. Some measure 150 m2 in one piece!

Le lit du dernier Shah est une copie de celui de l’impératrice Eugénie. Quant à la statue monumentale de son père devant le bâtiment, il ne reste plus que ses bottes ! La révolution est passée par là.

The bed of the last Shah is a copy of that of the Empress Eugenie. As for the monumental statue of his father in front of the building, only his boots remain after the revolutuion.

Ce qui nous a le plus impressionné, ce ne sont pas les palais royaux. On y trouve finalement ce qu’on pouvait en attendre. Non, c’est le musée des joyaux de la couronne qui nous a époustouflé. Gardé dans une salle coffre-fort de la banque nationale, on y accède après une fouille au corps, sans appareils photos ou sacs. Une fois entrés, on comprend mieux les mesures de sécurité. C’ est sans doute la plus belle collection de joaillerie au monde ! On a vu l’an dernier le trésor des tsars dans les sous-sols du musée de l’Ermitage à Saint-Pétersbourg, qui était déjà fabuleux, mais il nous semble que là, c’est encore plus exceptionnel. Quelques photos trouvées sur internet permettent de se rendre compte de ce fabuleux trésor.

What impressed us most was not the royal palaces.We found there what we could expect. No, it is the museum of jewels of the crown that has blown us. Guarded in a safe room of the national bank, it is accessed after a body search, without cameras or bags. Once entered, the security measures are better understood. It is undoubtedly the most beautiful collection of jewelery in the world ! Last year we saw the treasure of the Tsars in the basement of the Ermitage Museum in St. Petersburg, which was already fabulous, but it seems to us that it is even more exceptional. Some pictures found on the internet make it possible to realize this fabulous treasure.

182 carats !

La couronne impériale de la dynastie Pahlavi. Elle est composée de 3 380 diamants, pour un poids total de 1 144 carats, dont le plus gros est un diamant jaune de 60 carats. Les émeraudes pèsent 200 carats au total, et la plus grosse pèse 100 carats. Le saphir le plus gros de la couronne pèse 20 carats. (source Wikipedia)

On y trouve les couronnes des rois Kadjars et Pahlavis, des centaines de bijoux-dont une broche montée autour d’un diamant de 182 carats-, des fourreaux d’épées sertis de pierres magnifiques, un incroyable globe terrestre couvert de pierres précieuses, où les mers sont en émeraudes et les continents de pierres de couleurs différentes, …avec évidemment,l’Iran dessiné par des centaines de diamants !

There are shown the crowns of the Kadjar and Pahlavi kings, hundreds of jewels – including a brooch mounted around a diamond of 182 carats – sword scabbards set with magnificent stones, an incredible globe covered with … 36,000 precious stones, where the seas are emeralds and the continents of different colored stones … with Iran drawn by hundreds of diamonds !

35 kg d’or et 51 000 pierres, essentiellement rubis, émeraudes et diamants

On en est sorti abasourdis de tant de beauté et de richesse !

We came out stunned by so much beauty and wealth !

Pour nous ce furent des moments exceptionnels que de visiter ces lieux avec nos amis téhéranais et ces cinq jours dans cette famille resteront comme un des plus beaux cadeaux que pouvait nous faire l’Iran. Et bien sûr, comme toujours, cela s’est terminé par un pique nique !

For us it was exceptional moments to visit these places with our Tehran friends and these five days in this family will remain as one of the most beautiful gifts that Iran could give us. And of course, as always, it ended with a picnic !

Et maintenant, en route vers Kashan and Ispahan !

Next stops Kashan and Isfahan !

 

Publicités

2 réflexions sur “Cinq jours à Téhéran / Five days in Tehran

  1. Magnifique.
    C’est quoi la bouteille ?

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.