Daniel et Chon

Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque. A te regarder, ils s'habitueront (René Char)

Kidnappés ! / kidnapped !

2 Commentaires

La petite ville de Soltaniyeh était sur notre chemin vers Qazvin. On y a dormi avant de jeter un œil sur le mausolée de Uldjaitu. Ce bâtiment  coiffé d’un dôme bleu de 52  m de haut est visible dans la plaine depuis plusieurs kms à la ronde, malgré la brume de chaleur.

The little town of Soltaniyeh was on our way to Qazvin. We slept there before taking a look at the mausoleum of Uldjaitu. This building with a blue dome of 52 m high is visible in the plain for several kilometers away despite the heat mist.

Le sultan mongol Uldjaitu (1304-1317) qui avait fait de Soltaniyeh sa capitale, converti au Chiisme, voulait en faire le tombeau des imams Hussein et Ali, dont les sépultures sont à Kerbala et Nadjaf en Irak. Devant le refus des villes en question de les transférer, il en a fait son propre tombeau. Malheureusement pour nous, l’intérieur est en réfection et bardé d’échafaudages.

The Mongol sultan Uldjaitu (1304-1317) who turned Soltaniyeh into his capital, once converted to Shi’ism wanted to make it the tomb of Imams Hussein and Ali, whose graves are in Kerbala and Najaf in Iraq. Faced with the refusal of the cities in question, he made it his own tomb. Unfortunately for us, the interior is in repair and brimmed with scaffoldings

La grande ville de Qazvin a eu le statut de capitale du pays après Tabriz et abrite de nombreux monuments religieux. Nous n’avons visité que l’imâmzâdeh (mausolée) Hossein, qui abrite le cercueil de ce saint homme. Nous mettons la pédale douce sur ce genre de visites, car nous préférons garder un œil neuf pour celles des grandes cités du sud comme Isfahan ou Chiraz.

The large city of Qazvin has had the status of capital of the country after Tabriz and is home to many religious monuments. We visited only the Imamzadeh Hossein, who shelters the coffin of this holy man. Wedo not rush on such visits, because we prefer to keep a new eye for the big cities of the south like Isfahan or Shiraz.

Nous avons tout de même eu la chance d’entrer non seulement dans la cour mais aussi dans le mausolée et Daniel a pu prendre des photos de l’intérieur.

We were lucky enough not only to enter the courtyard but also into the mausoleum and Daniel was able to take pictures of the interior.

Tout est or, miroirs, lumières et mosaïques autour du catafalque, entouré d’une barrière de bois. Un peu trop cliquant à notre goût ! L’ambiance est très tranquille : on prie, on se repose, on vient toucher le mausolée, des enfants jouent. Rien à voir avec l’austérité des églises ! Les femmes ont leur entrée à l’arrière du bâtiment mais sont confinées dans un petit espace. Tchador strict obligatoire.

Everything is gold, mirrors, lights and mosaics around the catafalque, surrounded by a wooden fence. A little too shining for our taste! The atmosphere is very quiet : some pray, some rest, some come to touch the mausoleum, children play. Nothing to do with the austerity of churches ! The women have their entrance at the back of the building and are confined in a small space. Chador strictly mandatory.

Après une nuit courte près d’un parc -les Iraniens font la fête (avec pique nique) jusqu’à 2h du matin sur les pelouses-, nous voilà partis pour la vallée d’Alamut. Après un col rude à passer sur la montagne, on bascule dans une vallée fertile où le riz est la culture principale.

After a short night near a park – the Iranians party (and have picnic) until 2am on the lawns – we were off to the valley of Alamut. After a rough pass over the mountain, one dives down to a fertile valley where rice is the main culture.

Dès notre premier arrêt près de la rivière, Chon est interpellée par une jeune femme et nous sommes invités à partager des fruits et un thé avec sa famille. C’est le début d’un chaleureux kidnapping qui dure encore quatre jours plus tard. Après le thé, on est invité au village des parents, riziculteurs en retraite. Superbe endroit avec une vue imprenable sur les cultures et la montagne, l’Alborz. Le vert tendre des rizières contraste avec l’orange des pentes.

From our first stop near the river, Chon is welcomed by a young woman and we are invited to share fruit and tea with her family. This is the beginning of a warm kidnapping that lasts four days later. After tea, we are invited to the village of her parents, retired rice farmers. Superb location with stunning views of the fields and the mountain, the Alborz range. The tender green of the rice patches contrasts with the orange of the slopes.

Fatema, Massouma et Saïd habitent Qazvin ou Téhéran et sont venus avec leurs conjoints et enfants passer le week-end à la campagne dans la maison de vacances de leurs parents.

Fatema, Massouma and Said live in Qazvin or Tehran and have come with their spouses and children to spend the weekend in the countryside in their parents’ holiday home.

Le soir, il aurait été malvenu de dormir devant chez eux. On a donc passé la nuit avec eux, et le lendemain matin Massouma et Isfandiar son mari sont repartis pour Téhéran,  après nous avoir arraché la promesse de séjourner chez eux. C’est avec le reste de la tribu que nous avons parcouru la vallée. Derrière un autre col, un petit lac de montagne nous attendait pour le pique nique de midi, avant que l’on ne rejoigne le bout de la vallée en direction du château d’Alamut.

In the evening, it would have been unwelcome to sleep in the motorhome. So we spent the night with them, and the next day, when Massouma and Isfandiar her husband had gone back to Tehran, together we went through the valley. Behind another pass, a small mountain lake was waiting for us for the lunch picnic, before we reached the end of the valley in the direction of the castle of Alamut.

Ce château était la forteresse des Ismaéliens au XIème siècle. Cette secte soufi chiite, aussi surnommée les Haschichins, a donné le terme assassins. Allez savoir pourquoi !

This castle was the fortress of the Ismailis in the 11th century. This sect was also nicknamed the Haschichins, which gave the term assassins. who knows why !

Construit sur un piton qui nous a fait penser aux Météores en Grèce, il est aujourd’hui en ruine, et nous sommes arrivés trop tard le soir pour le visiter. L’occasion d’une photo de groupe sur les 300 marches qui mènent au rocher.

Built on a piton that made us think of the Meteora in Greece, it is now in ruins, and we arrived too late to visit it. The opportunity of a group photo on the 300 steps that lead to the rock.

Nos amis rentraient à Qazvin -fin du week end- et nous avons eu la permission de rester dormir au lac, après avoir promis de venir chez eux le lendemain.

We left our friends who were returning to Qazvin-end of the weekend- and we have been allowed to sleep at the lake after promising to come to them the next day.

Fatema et Saïd habitent dans un immeuble neuf dans la banlieue de Qazvin. On est en Iran dans un pays plutôt riche et les standards urbains n’ont rien à envier aux villes européennes. Ce n’est sans doute pas vrai partout, mais c’est le cas des nouveaux quartiers de Qazvin et Fatema et Saïd, ainsi que l’ensemble de leur famille font visiblement partie de la classe moyenne. Mais la faiblesse du taux de change (et la question des visas ?) les empêche de voyager.

Leur hospitalité est incroyable. Impossible de payer quoi que ce soit. Nous sommes leurs invités et impossible de sortir le porte-monnaie. Ils sont aux petits soins pour nous. On est vraiment gênés mais nos kidnappeurs sont inflexibles.

Fatema and Saïd live in a new building on the outskirts of Qazvin. We are in Iran in a rather rich country and urban standards have nothing to envy to European cities. This is probably not true everywhere, but it is the case of the new quarters of Qazvin and Fatema and Said, as well as their whole family, are obviously part of the middle class. But the low exchange rate(and the visa issue ?) prevents them from traveling abroad.

Their hospitality is amazing. Can not pay for anything. We are their guests and impossible to open our purse. We’re really embarrassed. But our kidnappers are unyielding.

Le lendemain, rebelote, c’est cette fois-ci chez les parents qu’on sera invités pour le déjeuner avant de partir pour Téhéran, attendus chez Massouma et Isfandiar. Fatema a décidé de nous accompagner pour nous servir d’interprète car sa sœur et son beau-frère ne parlent pas bien anglais. Saïd nous rejoindrait le week-end à Téhéran. Nous n’avons bien sûr pas pu dire non ! Fatema ne travaille plus depuis la naissance de Saman. C’est un petit garçon de trois ans très attachant mais qui demande une attention continuelle. Il est autiste et c’est incroyable de voir comme il est entouré par toute la famille.

And the next day, same scenario, this time we will be invited for lunch at he parents’ , before leaving for Tehran, where Massouma and Isfandiar are waiting for us. Fatema offered to accompany us to act as an interpreter because her sister and her brother-in-law do not speak much English. Said would join us on weekends in Tehran. Of course we could not say no! Fatema speaks English well. She is a chemist but she stopped working since Saman’s birth. He is a very nice three-year-old boy who needs constant attention. He is autistic and it is amazing to see how he is surrounded with the love of the whole family.

Quant à nous, le kidnapping (volontaire) continue, direction la capitale et ses 15 millions d’habitants.

As for us, the happy kidnapping goes on, now in the capital and its 15 million inhabitants !

 

2 réflexions sur “Kidnappés ! / kidnapped !

  1. People in the west can definitely learn from your kidnappers about hospitality. How wonderful to read about these great people! Ça donne envie d’aller visiter! Enjoy!

    J'aime

  2. Nous suivons avec grand plaisir votre voyage. Plaisir et envie !!!!
    Nous découvrons une autre image des iraniens grâce à vous.
    Hâte de lire vos nouvelles aventures !!!!

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.