Daniel et Chon

Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque. A te regarder, ils s'habitueront (René Char)

Mostar (Мостар)

Poster un commentaire

vue d'ensemble

Serbes contre Croates et Bosniaques (musulmans), puis Croates contre Bosniaques. Les photos de Mostar en 1995 nous rappellent Beyrouth en 1990 ou Alep aujourd’hui. Apparemment, ce sont surtout les quartiers musulmans des deux côtés de la rivière qui ont été pris au piège. Mais les choses sont sûrement plus compliquées (cf wikipedia) et les plaies sans doute pas encore pansées. D’ailleurs, en visitant la mosquée Karadozbeg (du 16ème siècle comme le pont) nous avons été accompagnés par un gardien qui nous a expliqué la reconstruction du monument. Au début, il affirmait que tout allait bien maintenant, mais dès qu’il a appris que nous avions vécu au Liban il a eu un air pensif et nous a dit « c’est pas facile, la paix ».

Serbs vs Croats and muslim Bosniaks, then Croats vs Bosniaks. Pictures of Mostar in 1995 remind us of 1990 Beyrouth and today’s Aleppo. It seems that it is the muslim part of the town which suffered most. But things must be more complicated, (cf wikipedia) and the scars are not healed yet. When we visited the Karadozbeg mosque, the warden started by saying that « everything was OK now », but when we told him we have lived in Lebanon he said, thoughtfully, «  Peace is not an easy thing ».

croix

Une photo en dit plus qu’un long discours : les collines sont Croates et catholiques, le centre historique est bosniaque et musulman …

A picture says it all : the hills are Croats, the historical center is Bosniak.

Aujourd’hui la vieille ville a été réhabilitée, les trous d’obus bouchés dans les murs, les toits reconstruits. Restent encore quelques stigmates de la folie des hommes dans la ville, mais le centre de Mostar est redevenu un joyau de l’architecture ottomane.

Today, the old city is rehabilitated, no more holes in the walls from the shellings and the roofs have been rebuilt. Still some damages from the madness of men are visible in the town, but the center is a jewel of Ottoman architecture as before the war.

DSC_0032.JPG lauzes

Rues pavées de galets, maisons de pierre coiffées d’énormes lauzes encadrent le fameux pont du 16ème siècle reconstruit à l’identique après sa destruction par l’artillerie croate en 1995.

Shingle paved streets, stone houses, heavy roofs of the same stone gather around the famous 16th century bridge, rebuilt after its destruction by the Croats’ artillery in 1995.

Une superbe reconstruction et le drôle de sentiment d’arpenter une ville médiévale… toute neuve. Le tourisme y est florissant et il fait bon se balader le matin, avant que n’arrivent les cars de japonais et d’allemands montés de Dubrovnik. Hier nous étions dimanche et c’était aussi une foule de familles locales qui profitaient du soleil pour flâner dans les petites rues des deux côtés de la rivière. Les restaurants en surplomb de l’eau étaient pleins et les boutiques de souvenirs (déclinaison du thème du vieux pont sous toutes ses formes, statuettes, magnets, cendriers, écharpes, assiettes, casquettes, cartes postales, tapis de souris… et artisanat indien) fonctionnaient à plein.

A superb recontruction and the weird feeling to stroll in a brand new… medieval town. Tourism is blooming and morning is the right time to walk around, before the buses of Japanese and Germans arrive from Dubrovnik. Yesterday was sunday and a crowd of local families was enjoying the sun in the little streets on both sides of the river. Restaurants were full and the souvenir shops were in full swing (everything one can imagine on the theme of the old bridge : statues, magnets, scarves, plates, caps, spoons,… and indian craftwork).

Bref, le charme opère et Mostar restera un beau moment de notre voyage. Déjeuner en terrasse avec le pont en fond d’écran est un vrai bonheur !

dos

Nevertheless, the charm works and Mostar will stay as a great moment of pleasure in this trip. Having lunch on a balcony overlooking the river and the old bridge was a real time of happiness !

chon sur le pont DSC_0038.JPG

descente DSC_0041

Nous avons quitté Mostar dans l’après-midi et roulé vers l’est à travers les montagnes de la « Republika Srpska », l’entité serbe de Bosnie, reconnaissable aux drapeaux serbes à l’entrée des rares villages. Paysages tristes de buissons et de rocailles. Nous sommes aujourd’hui au Monténégro.

We left Mostar in the afternoon and drove east through the  mountains of the « Republika Srpska », well identified by the Serbian flags at the entrance of the rare villages on the way. Sad landscapes of bushes and rocks. Today we are in Montenegro.

 

 

 

 

 

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.